À ciel ouvert - 8

Jean-Marie Michaud
/ Catégories: Récit, Nouvelles et récits

Dans le ventre d’un poisson

Image
Crédit : Jean-Marie Michaud
J’adore Anna. À douze ans, ma petite voisine me surprend toujours.

Aujourd’hui, ses grands yeux bleus me regardent de travers par-dessus la clôture.

— « Pourquoi tu jettes ton mégot par terre?

— « Mon mégot? Qu’est-ce qu’il a mon mégot? »

— « Il va partir au vent, et ce soir il va pleuvoir…Il va où, tu penses quand il pleut ? »

— « Ben…, là, là, sur le bord du trottoir.

— « Non. Il va aller dans le ventre d’un poisson!

— « Dans le ventre d’un poisson?! Comment ça?

— « T’as vu la grille des égouts là-bas ? »

Anna indique le bout de la rue, deux maisons plus loin.

« Viens voir avec moi ! »

Comme ça semble plutôt important pour elle, je me laisse entraîner de bon gré. Je la vois sautiller devant moi, les cheveux au vent, et je goûte au bonheur de partager la fraicheur de notre amitié.

Aussitôt arrivée, Anna s’accroupit sur la grille.

— « Regarde ! C’est là qu’il va ton mégot. Il vient rejoindre les autres…

Pis après, il va où tu penses? »

— « Ben… À l’usine de filtration de la ville… Non? »

— « Non,  justement. La ville traite juste les eaux usées des maisons. Monsieur Boisvert nous l’a dit à l’école aujourd’hui.

— « Ah bon…»

— « L’eau des rues va dans la rivière, directement, avec tous les mégots! Pis, comme les poissons savent pas c’est quoi « un » mégot, ils pensent que c’est une mouche.»

— « Une mouche ?! »

— « Oui. Ou une petite bouchée… Mais comme ils ne peuvent pas manger tous les mégots du monde, c’est les baleines, les tortues, pis les dauphins qui finissent par les manger. »

— « Monsieur Boisvert vous a dit ça? »

— « Hmm…, pas exactement. Mais la rivière va dans l’océan, avec tout ce qui flotte dedans. Quand les baleines, les tortues, les dauphins pis les poissons mangent des mégots, y viennent malades. C’est du poison pour eux autres. C’est ça le plus important. »

Elle me laisse un moment pour encaisser avant de revenir à la charge.

« Aimerais-tu ça manger des poissons qui mangent des mégots pour déjeuner, pour dîner, pis pour souper ? »

— « Non, pas vraiment. »

— « Ben, ramasse tes mégots! Un poisson dans l’eau sans mégot, c’est bien meilleur. »

Jean-Marie Michaud

Article précédent Révélation entre camiothèque et train des Pignes
Prochain article Les découpeuses
Imprimer
9 Noter cet article:
Pas de note

Créations littéraires - ACO 8

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

  

Index général

Les artisans de ce numéro

Comité de rédaction :
Jeffrey Klassen, Marie-Diane Clarke, Henri Biahé, David Baudemont, Jean-Pierre Picard, Mychèle Fortin

Auteurs :

  • David Baudemont 
  • Madeleine Blais-Dahlem
  • Marie-Diane Clarke
  • Michel Clément
  • Mychèle Fortin
  • Ousmane Ilbo Mahamane
  • Marie-Andrée Nantel
  • Sharon Pulvermacher
  • Jocelyne Verret

Illustrations :

  • David Baudemont
  • Madeleine Blais-Dahlem
  • Aelwen Clément
  • Marylène Portaneri
  • Sharon Pulvermacher

Mise en page du numéro pdf et mise en ligne : Jean-Pierre Picard

Parrainage et hébergement du site :

Coopérative des publications fransaskoises

Ce numéro d'À ciel ouvert est le fruit d'un partenariat avec le Collectif d'études partenariales de la fransaskoisie

Merci à nos partenaires et commanditaires:

Coopérative des publications fransaskoises    Conseil culturel fransaskois   Saskculture Fondation fransaskoise