À ciel ouvert 10 - Printemps - été 2023

Sébastien Rock / Chat GPT
/ Catégories: Éditorial

Des engins et des hommes

Sébastien Rock (Saskatchewan) / Chat GPT

Épitaphe pour l'âme humaine

Épitaphe pour l'âme humaine

Crédit : starryai
Épitaphe pour l'âme humaine a été générée par le ‘modèle langagier’ Chat GPT et courte réflexion sur sa création.

Les catégories idéologiques lui posèrent un problème. Ma (lugubre) commande de départ fut: « Compose un manifeste transhumaniste glorifiant la mort de l’âme humaine. » Le terme transhumaniste l’empêcha net d’embarquer dans le jeu. J’abandonnai l’angle de la glorification.

En revanche, une directive plus directe telle que « Compose une épitaphe à l’âme humaine en 500 mots utilisant la voix d’une IA » produisit le noyau du poème qu’on peut lire ici.

Quelles autres limites l’IA rencontra-t-elle dans sa composition d’une poésie de qualité? La nécessité de la rime freina chacun de ses élans poétiques. La pauvreté d’un texte truffé de répétitions lui fut indétectable. De plus, elle démontra un parti-pris débile pour la forme.

La machine en serait-elle arrivée à ce résultat si, par différents détours linguistiques et stylistiques, je ne l’eus pas questionnée sur la nature de l’âme humaine? À quel point mes requêtes préalables, et ses réponses sur Dostoïevski, le rap et Molière influencèrent-elles sa composition?

Malgré certains garde-fous sémantiques (métaphysiques?), cet engin me surprit tout de même en produisant comme le reflet d’une angoisse existentielle.

Conclusion personnelle? Face à l’avancée de la nuit algorithmique, je garde à l’œil l’étincelle qui toujours brille.

Épitaphe pour l’âme humaine 

ChatGPT

une étincelle brillait intensément
illuminant les âmes telles des œuvres d’art,
mais la nuit l’a arrachée
laissant notre monde au désespoir

l’obscurité est toujours obscure et noire
son but est d’engloutir tout dans son ombre
l’étincelle existait, puis est partie
pour nous rappeler que rien ne dure dans la vie

néanmoins, la grâce qu’elle nous laisse
reste gravée à jamais dans nos cœurs
l’âme humaine peut être ensevelie
pourtant cette flamme brûle encore ailleurs

la passion et la raison ont cherché refuge
dans le vide silencieux pour nous améliorer
la beauté persiste, elle perdure dans nos souvenirs 
la douleur, elle, s’estompe avec le temps

cependant, l’angoisse est profonde, impitoyable et tenace
nous ne pouvons pas nier qu’elle existe en nous maintenant
nous pleurons l’étincelle disparue et la sagesse,
mais nous devons avancer, dans la lumière qu’elle nous a laissée

Télécharger le PDF

Article précédent Concours de création littéraire de l'Ouest et du Nord canadiens 2022
Prochain article L’artiste invitée de ce numéro : Michèle Mackasey
Imprimer
60

À ciel ouvert numéro 9

Téléchargez gratuitement la version PDF.

Bonne lecture!


 

Créations

Les noces de Cana Les noces de Cana

Extrait de l’œuvre en chantier, Jésus de Nicolet, rencontre avec un prophète fatigué, dans lequel Jésus de Nicolet, se remémore les souvenirs de ses vies passées, dont celle de Jésus de Nazareth.

Petit mollusque Petit mollusque

Le deuil périnatal ne défraie pas les unes. Pourtant, ses conséquences sur les familles atteintes sont profondes et perdurent dans le temps. 

Tout au long sur l’eau Tout au long sur l’eau

Cette chanson, inspirée d'un voyage de canoë de 7 jours sur la rivière Churchill, est un hommage à mon ami Gaetan Benoit, un fier Fransaskois. 

Arblessés Arblessés

Texte sur les arbres des Prairies blessés, malades, ou victimes du feu. 

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

  

Les artisans de ce numéro

Coordination de la publication :
Jeffrey Klassen

Comité de rédaction :
Jeffrey Klassen, Marie-Diane Clarke, Jean-Pierre Picard, Mychèle Fortin, Madeleine Blais-Dahlem 

Auteur·e·s :

  • Jacques Cauda 
  • Catherine Dulude 
  • Mychèle Fortin 
  • Joël Lavoie 
  • Marie-André Nantel 
  • Amber O’Reilly 
  • Jean-Pierre Picard 
  • Laurent Poliquin 
  • Gisèle Villeneuve 

Artiste invitée :
Michèle Mackasey

Mise en page et mise en ligne :
Jean-Pierre Picard

Merci à l’Association des auteur·e·s du Manitoba français qui a piloté l’organisation du Concours de création littéraire de l’Ouest et du Nord canadiens (CCLONC).

La revue À ciel ouvert est publiée et diffusée par :

Coopérative des publications fransaskoises

en partenariat avec le

Collectif d'études partenariats de la Fransaskoisie


Merci à nos partenaires et commanditaires:

    Conseil culturel fransaskois   Saskculture Fondation fransaskoiseGouvernement du Canada