Numéro 1 - Printemps 2017

***

Théâtre

Coffee at the « Regrette Rien » Cafe

Yvette Nolan 0 0

Yvette Nolan

Yvette Nolan
Dans cette pièce, Gabriel Dumont arrive au café « Regrette rien », un endroit qui lui est « familier » et où il retrouve la serveuse Donna. Les deux personnages se remémorent certains événements de l’histoire des Métis, cherchant à faire renaître et à rendre visible ce qu’est la « vraie histoire des Métis », à entendre à nouveau la voix du « peuple qui s’agite ». La pièce se déroule à une époque étrangement contemporaine où Gabriel découvre l’existence de statues érigées à sa gloire, de sites touristiques qui célèbrent sa vie, et de « bisons de ferme ». Arrive ensuite celui qui, selon Gabriel, est une « pâle imitation » de Buffalo Bill et qui cherche à le replonger dans un passé qui miroite la fausse histoire des Autochtones. (EXTRAIT)

 Télécharger le texte (PDF)

 Voir la vidéo de la lecture publique


Entre !

Rémi Labrecque 0 0

Rémi Labrecque

Rémi Labrecque
Entre ! est un monologue qui s’inspire du vécu de l’auteur. Le récit mène le protagoniste d’un petit village francophone près de Saskatoon à Regina et enfin à Montréal, où il est établi depuis une vingtaine d’années. Il revient sur les évènements qui l’ont le plus marqué en passant d’une minorité linguistique fière à sa contrepartie majoritaire somme toute encore assez insécure face à ses voisines et voisins anglophones et à ses cousins et cousins de la « mère-patrie ».

 Télécharger le texte (PDF)

 Voir la vidéo de la lecture publique


Entre mers et danses

Marie-Diane Clarke 0 2

Marie-Diane Clarke

Marie-Diane Clarke
Deux soeurs, Jolyne et Méline, suivies de leur amie Sara, arrivent chez mamie Minh, leur grand-mère maternelle qui habite à Saskatoon. Celle-ci reçoit sa belle-soeur libanaise, la grand-mère paternelle des deux filles. Les trois filles se connaissent depuis la fin de l’élémentaire. Depuis quatre ans, elles vivent des histoires farabuleuses, voyageant dans le temps et dans l’espace sous l’emprise des paroles de leurs trois grands-mères, Mamie Minh, Mémé Sherine et mémère Henriette. Les trois sexagénaires se réunissent deux fois par mois pour cuisiner, parler, chanter et danser. (EXTRAIT)

 Télécharger le texte (PDF)

 Voir la vidéo de la lecture publique


Un jour de grand vent

Extrait

Jean-Marie Michaud 0 3887

Mardi le 10 mai ’66. De bonne heure le matin, au Restaurant Lafontaine à Métabetchouan au Lac-Saint-Jean. L’accent du Lac est présent à différents degrés chez les personnages. Il affecte en particulier Monsieur Pit, un sympathique septuagénaire à la retraite. Jeannot Lafontaine, douze ans, est debout derrière le comptoir. Il porte son uniforme d’écolier  sous un tablier. Monsieur Pit est assis à son tabouret favori. Il éteint sa cigarette dans le cendrier devant lui.

Cantate pour légumes

Extrait

Madeleine Blais Dahlem 0 3551

Au cœur de ce texte sont quatre êtres qui ont perdu leur voix, la capacité d’exprimer leur volonté et leur angoisse. Ancrés dans leurs fauteuils roulants, Asperge, Gourde, Navet et Asperge rêvent d’évasion. Dans les solos de la cantate, les légumes expriment leurs désires les plus profonds.

Merci à nos partenaires et commanditaires:

Coopérative des publications fransaskoises    Conseil culturel fransaskois   Saskculture Fondation fransaskoise