Crucifix

Crucifix

Crucifix

I

le crucifix
te guette
de haut, très haut

tu écris à ta maman
chaque jour
je t’aime
prie pour moi
pour que je sorte
de cet enfer

tu poses un baiser
sur la lettre
avant de l’enfermer
dans l’enveloppe

son long voyage
outre-mer
aller sans retour

II

le crucifix
te guette
de haut, trop haut

les plages en Normandie
jonchées de bras et de jambes
polluées de l’odeur
de chair calcinée
tu reviens brisé

le homestead
légué au petit frère
cette terre fructueuse
qui vous séparera
jusqu’à ta mort

ta propre terre
rocailleuse
à peine cultivable
juste bonne pour les vaches
à traire deux fois par jour

III

un petit crucifix te guette
du tableau de bord
de ton pick-up

sans préambule
tu lui demandes
d’ouvrir la boite à gants
la bague qu’elle-même
se passe au doigt

à 31 ans
faut bien que tu te maries
et elle est là
prête à t’accepter
et tu es là
prêt à la prendre

à côté de ton pick-up
votre première photo
de couple marié
son sourire heureux
le tien avare

IV

le crucifix
sur un mur lézardé
te guette

ton front tendu
tes os meurtris
allongés sur le sofa
décousu
défoncé
le bras sur le visage
tu chasses les rêves
et gardes tes cauchemars
pour toi seul

V

le long de la route de campagne
les poteaux électriques
en forme de crucifix
te guettent

en chemise du dimanche
les manches retroussées
pour te donner un air
décontracté
le sourcil froncé
la bouche cousue
en une ligne plate
la cravate nouée
serrée autour du cou
par où
respires-tu

au pied du gros panneau
STOP
une vieille couverture
jetée là
la chaleur ardente
les herbes
hautes et folles
ton fils ta fille
tout pèse sur toi

elle prend la photo
de ce piquenique improvisé
où personne ne sourit
les yeux plissés

on dira plus tard
que c’est le soleil
qui vous a emmerdés


Texte : Louise Dandeneau
Illustration : Léopold L. Foulem


Louise Dandeneau

Louise Dandeneau

Entre 2008 et 2018, Louise Dandeneau a publié des nouvelles dans Virages (Ontario) et les Cahiers franco-canadiens de l’Ouest (Manitoba), une nouvelle dans le collectif Sillons – hommage à Gabrielle Roy chez les Éditions du Blé en 2009, et trois micronouvelles dans le collectif Bref! chez les Éditions du Blé en 2017. Son premier recueil, Les quatre commères de la rue des Ormes, a paru chez les Éditions du Blé en 2016. Elle est aussi poète de haïkus. Ses haïkus ont paru dans les collectifs Dans la forêt lointaine en 2019 et Secrets de femmes en 2018, les deux chez les Éditions Pippa (Paris), ainsi que dans le collectif Sur une même écorce en 2014 chez les Éditions David (Ottawa).

Louise Dandeneau est également photographe.

I Love my Daddy, 1994-1997

I Love my Daddy, 1994-1997

Léopold L. Foulem

Faïence, décalcomanie et objet trouvé (laiton), 37,5 x 12 x 12 cm. Collection du Musée national des beaux-arts du Québec. Achat pour la collection Prêt d'oeuvres d'art en 1997, transfert à la collection permanente du Musée national des beaux-arts du Québec. (2005.2635)
© Léopold L. Foulem.

Photographe : MNBAQ, Idra Labrie

Imprimer
662

Theme picker

Numéro 6

***

Liminaires et analyse

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

L’instinct de respirer

Bone loss Bone loss

Texte : Gisèle Villeneuve
Illustration : Jean-Sébastien Gauthier

I et II I et II

Texte : Rachel Bonbon
Artiste : Lou-Ann Bourdeau

lien de sens lien de sens

Texte : Marika Drolet-Ferguson
Illustration : Estelle Bonetto

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

L’horizon des possibilités

Le binaire Le binaire

Texte : Joanie Serré
Illustration : Mario Rhéal Landry

Van Gogh Van Gogh

Texte : Caroline Bélisle
Illustration : Artiste Anne-Marie Sirois

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

Au-delà des contours et des souvenirs

Crucifix Crucifix

Texte : Louise Dandeneau
Illustration : Léopold L. Foulem

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next

Merci à nos partenaires et commanditaires:

Coopérative des publications fransaskoises    Conseil culturel fransaskois   Saskculture Fondation fransaskoise